Oyst - Accueil | Facebook

Oyst - Accueil | Facebook


Oyst - Accueil | Facebook

Oyst, une société aux grandes ambitions

Oyst (facebook.com) entend faciliter l’expérience d’achat dans son ensemble. Sur son marché, la start-up n'a pas de concurrence directe et fera tout pour maintenir cette longueur d’avance. Aujourd’hui, le commerce en ligne représente 70 milliards d’euros dans l'Hexagone. À terme, Oyst souhaite créer un algorithme capable d'anticiper les désirs des acheteurs, en réservant certaines choses.

La start-up révolutionne l’achat en ligne

Oyst vise à ne pas produire uniquement des clics, mais des ventes concrètes. La société s'intéresse aussi bien aux acheteurs qu'aux marchands : c'est la première plateforme de conversion de ce genre. Web marketing, paiement en ligne et commerce électronique : la société s’attaque à 3 secteurs et à la chaîne de valeur la plus essentielle du web. Oyst prévoit de travailler aux côtés de 500 sites marchands dès la fin du premier trimestre 2017.

Oyst : deux Français à l'origine d'une start-up

La start-up Oyst, dont la fondation remonte à l'année 2016, souhaite développer des solutions innovantes dans le monde d'internet. Julien Foussard, à tout juste 30 ans, est à la tête d'un fonds d'investissement et il est aussi responsable du lancement de sept sociétés. Oyst a été créée par deux Français, Julien Foussard et Quentin Vigneau.

Toutes les données concernant la clientèle sont stockées au préalable par le système mis en place par Oyst. Ce one-click shopping élaboré par la société fonctionne sur n'importe quel device et sur n'importe quel site marchand. Les internautes n'ont qu'à cliquer sur la publicité pour faire l'achat du produit qui a suscité leur intérêt. Avec Oyst, la chaîne d’achat se résume à un clic.